Une visite qui en vaut la peine !

L’ensemble architectural historique typiquement emmentalois que gère la Fondation Hasenlehn se compose d’une ferme, d’un « stöckli » (habitation annexe) et d’un « spycher » (grange) datant du XVIII ème  siècle et offrant une plongée unique dans la culture et les traditions. Installé dans le « stöckli » et le « spycher », le petit musée régional est aménagé de manière à ce que le visiteur puisse imaginer comment l’on vivait à l’époque du grand écrivain emmentalois Jeremias Gotthelf. La ferme qui abrite un atelier de poterie entretient la tradition bien vivante de la céramique rurale emmentaloise, et le café restaurant Töpferei ravira vos papilles avec de délicieuses spécialités locales.

Festival des traditions vivantes « Läbigs Bruuchtum »

Pour que vive un héritage culturel fait d’artisanat ancien, de superbes costumes traditionnels, de musique populaire et de danses folkloriques, un festival des traditions vivantes a été organisé pour la première fois en 2016. Baptisé « Läbigs Bruuchtum », du dialecte de l’Emmental, il signifie « lebendiges Brauchtum » ou « traditions vivantes ». Il aura lieu désormais tous les deux ans, le 3 ème  week-end d’août. La prochaine édition est prévue les 18 et 19 août 2018. À cette occasion, des métiers artisanaux seront présentés dans le musée et sur de nombreux stands. Et des groupes locaux de chant, de musique et de danses folkloriques égaieront les esprits en créant une atmosphère festive. Pour de plus amples informations (en allemand) : www.emmentaler-brauchtum.ch.